menu Menu
close

Manège, scène nationale - reims

background
©Christophe Raynaud de Lage

cirque

CRÉATION 2017

MATHURIN BOLZE - CIE MPTA

ATELIER 29 / Spectacle de fin d'études de la 29e promotion du CNAC

03 arrow 05.03

SA 03 MAR - 18:30
DI 04 MAR - 15:30
LU 05 MAR - 19:30

DURÉE 1H20
TOUT PUBLIC À PARTIR DE 7 ANS

AU CIRQUE // TARIF A


C’est dans le cirque du manège que des étudiants d’une même génération, issus de deux écoles nationales supérieures d’art, le CNAC et l’ENSATT se déploient cette saison. Confiée à Mathurin Bolze, la création de ce spectacle de fin d’études anticipe dès à présent les croisements et les collaborations de ces futurs artistes et créateurs.

Dans une explosion de jeunesse et de talent se dessine un portrait de groupe, d’une nouvelle génération d’artistes. Sollicité par le Centre national des arts du cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne pour mettre en œuvre le spectacle de fin d’études de la 29e promotion, Mathurin Bolze a choisi d’organiser la rencontre entre les étudiants du CNAC et cinq étudiants de la 76e promotion de l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT).

Après avoir fait ses classes au CNAC, l’artiste circassien a enchaîné depuis les années 2000, avec sa compagnie MPTA (les Mains, les Pieds et la Tête Aussi) les soli et les collaborations collectives. Autant d’aventures humaines, de recherches sur l’apesanteur, le déséquilibre et d’invitations à faire l’expérience d’une théâtralité des corps.

Avec les vingt-et-un jeunes artistes, le circassien a centré le travail pédagogique et artistique sur la notion de métier, « retendre l’idée de la scène et de la piste, la haute exigence d’être artiste ». ATELIER 29 questionne ce désir du cirque en le fondant sur l’acte de présence, la qualité d’être, la vitalité créatrice. Mât chinois, corde, sangles, acro-jonglerie, acrobatie, équilibre sur cycle, cercle, corde volante et tissus… Sous le regard de Mathurin Bolze, le spectacle de fin d’études promet au public de redécouvrir des gestes circassiens avec une dynamique inédite. Et de fixer l’image d’un collectif composé de belles et fortes individualités comme le souvenir marquant d’une nouvelle vie qui commence.

  • arrow

    Biographie

    Mathurin Bolze - Direction artistique, mise en scène, interprétation

    Mathurin Bolze s’initie au spectacle avec le metteur en scène Jean-Paul Delore puis effectue un stage chez Archaos (Tournée Métal clown) avant d’intégrer le Centre National des Arts du Cirque. A sa sortie, il rejoint le collectif de cirque Anomalie au cours de la tournée du Cri du caméléon créé par le chorégraphe Joseph Nadj. Il est dès lors partie prenante des créations collectives de la compagnie telles que 33tours de piste (concert cirque) ou Et après on verra bien…. 

    Suite à leur rencontre à l’occasion du spectacle de promotion du CNAC Sur un air de Malbrough, il retrouve François Verret pour la création de Kaspar Konzert puis, pour Chantier Musil et Sans retour (Avignon 2006). Conjointement, il participe aux travaux de recherches chorégraphiques en apesanteur menés par Kitsou Dubois.

    En 2001, il fonde la Compagnie Mpta (les mains, les pieds et la tête aussi) au sein de laquelle il crée les solos La Cabane aux fenêtres en 2001 et Fenêtres en 2002, Tangentes en 2005, le duo Ali en 2008 avec Hèdi Thabet, Du goudron et des plumes en 2010, A bas bruit en 2012, Barons perchés en 2015. En 2009, il reçoit le prix « arts du cirque » de la SACD.

    Il est par ailleurs regard extérieur de la création Singularités ordinaires proposée par le Collectif du GdRA, d’une collaboration entre le jongleur Jérôme Thomas et le musicien Roland Auzet intitulée Deux hommes jonglaient dans leurs têtes et plus réçemment de Samedi détente proposée par Dorothée Munyaneza.

    Dans le cadre du festival utoPistes, porté par la Compagnie Mpta associée au Théâtre des Célestins à Lyon, il crée in situ utoPistes / le spectacle en 2011 avec la Cie Xy et les musiciens Louis Sclavis et Jean Pierre Drouet, Nuage avec Alexandre Tharaud et Yoann Bourgeois en 2013 et Ici ou là, maintenant ou jamais avec le Cheptel Aleïkoum et Christian Lucas (2016). 

    En 2013, il répond à l’invitation d'Ali & Hèdi Thabet et participe à la création de Nous sommes pareils à ces crapauds qui dans l’austère nuit des marais s’appellent et ne se voient pas, ployant à leur cri d’amour toute la fatalité de l’univers. 
    Il intervient régulièrement au CNAC, à l’ENSATT, au CNR et à l’Ecole de cirque de Lyon. 

    En 2015, il intègre le collectif artistique de La Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche dirigé par Richard Brunel et à ce titre, conçoit régulièrement des projets pour l'espace public dans le cadre de leur festival Ambivlence(s) ; Promenons-nous dans l'émoi (2015), Pas encore (2017) avec Samuel chache et Richard Brunel. En 2015 toujours, il crée Ninet’InfernO, en duo avec Pascal Greggory, mis en scène par Roland Auzet. Il répond à l’invitation du metteur scène en emmenant avec lui la scénographie-agrès de son spectacle Du goudron et des plumes (2010). 

    Parallèlement, il transmet le spectacle Fenêtres à l’acrobate Karim Messaoudi et crée avec lui un duo dans cette même baraque penchée intitulée Barons perchés.

    A l'issue d'une intervention pédagogique au Centre des arts du cirque, il initie un compagnonnage avec Juan Ignacio Tula et Stefan Kinsman dédié à leurs premières créations : Somnium en 2015 puis Santa Madera en 2017. En 2017, il répond à l'invitation du CNAC et met en scène les treize étudiants de la 29ème promotion en y associant 6 étudiants concepteurs de l'ENSATT dans un atelier-spectacle intitulé Atelier 29.