menu Menu
close

Manège, scène nationale - reims

background
©Laurent Philippe

danse

Christos Papadopoulos

Opus

10.06

JE 10 JUIN - 20:00

DURÉE 40'

AU THÉÂTRE - TARIF A
 

covoiturage


Comment représenter visuellement la musique ? Dans Opus, le chorégraphe grec Christos Papadopoulos dirige quatre danseurs sur l’Art de la fugue de Jean-Sébastien Bach dans une performance où le corps devient un instrument et la chorégraphie sa partition. Un spectacle d’une précision hypnotique, qui nous donne à voir et écouter autrement les architectures sonores du grand Bach.

Après avoir étudié la danse à Amsterdam et le théâtre à Athènes, Christos Papadopoulos a signé sa première pièce Elvedon en 2016, déclenchant un enthousiasme qui ne s’est pas démenti depuis. Jouissant d’une notoriété croissante en Europe, il déploie une écriture épurée, dans laquelle la musicalité et le mouvement choral ont une importance essentielle. On le retrouve aujourd’hui avec une nouvelle pièce, Opus, qui met en scène quatre danseurs sur l’Art de la fugue de Bach. Plus qu’un dialogue entre la danse et la musique, Papadopoulos invente une incarnation de la partition où le corps devient un véritable instrument. Parfois, il suit les rythmes, parfois les lignes mélodiques. Parfois il se concentre sur un seul instrument et parfois sur deux ou plus, de manière à offrir un nouveau code pour déchiffrer minutieusement la composition de la fugue. Sur un plateau nu, les interprètes paraissent à la fois produire et recevoir la musique. Avec des épaules qui roulent, des coudes qui pivotent, des mains qui s’entremêlent, ils semblent animés d’une vie propre, happés dans cet exercice de géométrie spatiale. Une expérience unique après laquelle vous ne pourrez plus jamais écouter les fugues de Bach comme avant.