menu Menu
close

Manège, scène nationale - reims

background
©Le plus faible des deux © Olivier Guillemain / Espèces © Isabelle Hervouët

danse

ANNULÉ

Création 2020

Isabelle Hervouët

Duo(s) Miroir

16 arrow 17.12

MA 16 DÉC - 19:30
ME 17 DÉC - 19:30

DURÉE LE PLUS FAIBLE DES DEUX 40'
+ ESPÈCES 40'

HORS LES MURS
AU STUDIO À ORGEVAL - 5 RUE DE TAHURE À REIMS

TARIF B - JAUGE RÉDUITE

TOUT PUBLIC À PARTIR DE 8 ANS

SCOLAIRE
JE 17 DÉC - 14:30


covoiturage


Récompensée par un Molière jeune public pour son spectacle In 1 et 2, la compagnie Skappa ! fondée par Isabelle Hervouët revisite l’idée d’un monde à inventer, enfants et adultes ensemble. Alliant théâtre, danse et arts visuels, chacun des Duo(s) Miroir, conçus en Egypte et au Liban, rassemble sur scène un artiste et un enfant. Au gré de leurs interactions, se dessinent deux parcours initiatiques qui relient les cultures et les générations pour nous parler de l’humain et de l’enfance, de toutes les enfances…

LE PLUS FAIBLE DES DEUX

Un homme et un enfant prennent soin l’un de l’autre. Suspendu au regard du géant, le petit apprend à marcher et découvre le monde. Ils jouent et dansent ensemble. Mais l’attachement d’un enfant est parfois plus lourd à porter que l’enfant lui-même. Pour qu’il sache éviter les dangers, l’homme lui offre son costume « d’animal sauvage » mais l’enfant refuse cet héritage encombrant. À sa façon, il devient alors le guide du duo, celui qui trouvera le chemin… Un spectacle sur l’apprentissage et l’autonomie, habité par la vidéo et le théâtre d’ombres, qui célèbre le plaisir infini du jeu.


ESPÈCES
Un adolescent bricole dehors. Il peint, cloue, scie. Mais il a besoin d’autres outils et de deux autres mains pour l’aider. Un homme lui apporte une chaise bancale, une écharpe et un tas de terre. C’est peu mais tout ce que l’homme possède. Puis il se souvient de quelques pas de dabké, cette danse libanaise pour tasser la terre sur les toits après la pluie. Alors ils inventent ensemble un dabké imaginaire. Riche en en images et sensations, ce duo libanais interroge le rôle de la rencontre, du partage, de la confiance, pour regarder autrement le monde. Ils sont deux. Ça tombe bien.