menu Menu
close

Manège, scène nationale - reims

background
©Quentin Chevrier & Jean-François Mariotti

musique

Scènes musicales

Franck Vigroux + Les Cris de Paris

16.04

ticket

VE 16 AVR

FORÊT 19:00
AU THÉÂTRE - TARIF 12 / 6€
DURÉE 45’

DAVID ET SALOMON 20:30
AU CIRQUE - TARIF 15€
DURÉE 1:40

BILLET UNIQUE FORÊT + DAVID ET SALOMON - TARIF 20€


Double odyssée musicale pour cette soirée au Manège qui réunit deux projets proposés par l’Opéra de Reims et Césaré, Centre national de création musicale. Au programme : Forêt de Franck Vigroux, créé dans le cadre de La Magnifique Avant-Garde, un spectacle polymorphe qui nous emporte dans un univers fantasmagorique et David et Salomon des Cris de Paris, un voyage au cœur des polyphonies du XVIIe siècle de Heinrich Schütz.

AVANT-PREMIÈRE / LA MAGNIFIQUE AVANT-GARDE
FRANCK VIGROUX Forêt
Artiste protéiforme, Franck Vigroux emmène le public vers des expériences pluridisciplinaires où s’entrelacent musique, théâtre, danse et vidéo. Spectacle total, Forêt invite ainsi le spectateur à voyager dans un univers à l’étrange beauté où les repères temporels s’effacent peu à peu.
La musique hypnotique accompagne les visions d’un espace fantasmagorique peuplé d’esprits et de personnages insolites, à travers lesquels dialoguent des fragments de civilisations passées et futures. Inspirée de récits d’ethnologues tel Claude Lévi-Strauss, l’aventure prend la forme d’une traversée initiatique. Pris dans une suite de tableaux vivants, faits de jeux de machineries, projections vidéo, corps en mouvement, on plonge dans un monde de sensations où se dessine, en filigrane, une réflexion sur l’évolution des rapports nature et culture.


+

LES CRIS DE PARIS David et Salomon
Menés tambour battant par Geoffroy Jourdain, Les Cris de Paris nous ont habitués à l’exubérance vocale, dans un répertoire allant du XVIe siècle à nos jours. À l’occasion du 350e anniversaire de la mort de Heinrich Schütz (1672), ils sortent le grand jeu pour souligner le génie de ce compositeur qui a déployé dans ses Psaumes de David des trésors d’inventivité. En interprétant les plus spectaculaires d’entre eux ainsi que le célèbre Chant de Salomon, basé sur le Cantique des Cantiques, chanteurs et instrumentistes déploient toute la variété de couleurs du « Monteverdi allemand ».
Du solo au tutti, de l’écriture à 4 voix à la polychoralité à 4 chœurs, Les Cris de Paris nous entraînent vers le sublime, vers l’extravagant, vers le céleste, à travers les transports permis par cette musique, spatialisée, pour mieux immerger le public dans ces rutilantes architectures sonores.