menu Menu
close

Manège, scène nationale - reims

background
©Bettina Blanc Penther

danse

PREMIÈRE / COPRODUCTION

Marcela Santander Corvalán

Quietos

14.11

JE 14 NOV - 21:00

DURÉE 1H

AU CIRQUE - TARIF UNIQUE 6€
JAUGE RÉDUITE


La chorégraphe chilienne Marcela Santander Corvalán développe des projets autour de la mémoire de gestes et de danses oubliés ou menacés de l’être. Avec sa nouvelle pièce Quietos, elle poursuit sa recherche et s’intéresse à l’écoute à partir de paysages sonores contrastés, à la fois doux et puissants.

 

Formée au Centre national de danse contemporaine d’Angers, Marcela Santander Corvalán a, depuis 2014, marqué la scène chorégraphique par des créations qui font le pont entre les époques. Attachée à la question de 
la mémoire comme en témoignent des spectacles précédents inspirés par les danses “ grotesques “ issues de l’expressionnisme des années 20 et 30, 
ou par la posture accroupie dans diverses civilisations, elle crée avec 
Bettina Blanc Penther Quietos.

 

Quietos, en espagnol c’est le silence ; il est ici question de faire silence pour écouter et ainsi renouer avec une attention, une qualité de présence. La danse s’est construite à partir de paysages sonores de Vanessa Court, traversés aussi par des chants de femmes ; celui de la comtesse Beatriz de Dia au 12e siècle, « Je chanterai ce que je n’aurai pas voulu chanter » et ceux d’indigènes, les Mapuche originaires du Sud du Chili, à la même époque. Fait remarquable, chez ce peuple opprimé à travers l’Histoire, 
le shaman est une femme, la Machi qui porte le chant.

Entre archive sonore et documents d’ethnomusicologues, s’ébruitent 
la douceur du chant de Beatriz et la scansion rythmée Mapuche, jusqu’à 
la réinterprétation de raps contemporains.

Une fois encore, Marcela Santander Corvalán décale nos manières de voir et de percevoir pour nous reconnecter à des voix presque disparues, à travers les réminiscences des corps.