menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©Maxime Leblanc

DANSE

CRÉATION 2022 / COPRODUCTION

Rebecca Journo

Portrait

23 arrow 24.03

ticket

JE 23 MARS - 19:30
VE 24 MARS - 19:30

DURÉE 1H

AU STUDIO K622 À ORGEVAL
5 RUE DE TAHURE À REIMS

TARIF B - JAUGE RÉDUITE


Inspirée par des œuvres picturales et photographiques, Rebecca Journo se saisit du portrait comme d’une matière modulable. Une création troublante où un quatuor de danseuses questionne le processus de construction d’une identité et cherche à le rendre visible aux yeux des spectateurs.

À la croisée de la danse, de la performance, de la musique et de la photographie, la chorégraphe et danseuse Rebecca Journo développe un univers très personnel. Après s’être attachée aux figures archétypales de L'Épouse et de La Ménagère dans un diptyque remarqué, elle se penche aujourd’hui sur la notion même du portrait dans une pièce pour quatre danseuses et un musicien. Autoportrait, selfie, portrait d’identités, de famille... le portrait symbolise une forme de nécessité à saisir une identité pourtant fuyante, à la capturer comme pour la garder vivante.
À l’instar des autoportraits de Cindy Sherman qui se déclinent sans cesse en une myriade de personnages, le portrait s’envisage ici comme une transformation perpétuelle. Il s’agit de littéralement mettre en corps l’image, de se glisser à l’intérieur de ces enveloppes où l’on s’observe soi devenir autre, soi dans le corps d’un autre. Le mouvement naît de l’altération progressive d’une posture par la succession de micros transformations. Enrichi d’une approche sonore par des matières dites « miroirs » (cristal et verre), Portrait cherche à matérialiser la sensation d’une identité en mouvement. Dans ce processus, on retrouve la « touche » Journo qui sollicite toujours activement la perception du public. Les spectateurs regardent autant qu’ils se font regarder. Une mise en abyme, comme une invitation à traverser le miroir, qui amène à réfléchir à ce qui fonde et fabrique une identité.

  • arrow

    Biographie

    Après avoir étudié la danse contemporaine au conservatoire Trinity Laban à Londres, Rebecca Journo rejoint la compagnie de répertoire Konzert Theater Bern (Suisse) puis la compagnie irlandaise Brokentalkers. Elle participe par la suite à différents projets en Hollande, Angleterre, Belgique et France. Elle s’intéresse également à d’autres formes de création telles que la danse Butô, le jeu clownesque, le théâtre physique et la marionnette qui nourrissent son univers artistique. En 2018, elle fonde sa compagnie La Pieuvre en collaboration avec Véronique Lemonnier afin de produire leurs projets chorégraphiques. S’inspirant des archétypes associés à la figure féminine, Rebecca Journo crée successivement deux solos, L’Épouse (2018) et La Ménagère (2019),  qui composent un diptyque remarqué. Elle poursuit aujourd’hui sa réflexion sur la représentation de soi dans une nouvelle pièce pour quatre danseurs, intitulée Portrait, qui sera présentée en mars au Manège.