menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©Christophe Louergli (Sa prière) / © Agathe Poupeney (Le cargo)

DANSE

MALIKA DJARDI & FAUSTIN LINYEKULA

MALIKA DJARDI EST ARTISTE COMPAGNON AU MANÈGE

Sa Prière & Le Cargo

07 arrow 08.02

MA 07 FÉV - 21H

DURÉE SA PRIÈRE 35' / DURÉE LE CARGO 55'
BILLET UNIQUE SA PRIÈRE & LE CARGO // TARIF A
AU THÉÂTRE & AU CIRQUE


Une soirée pour deux pièces en solo et deux auteurs : Malika Djardi, Faustin Linyekula. Entre les mots et la danse, chacun livre un pan de son histoire personnelle.

SA PRIÈRE - MALIKA DJARDI

Prenant comme matériau premier d’un solo l’histoire de sa mère, femme à la foi fervente passée du catholicisme à l’islam, Malika Djardi imagine un dialogue avec elle fondé sur les gestes rituels de la prière et ses points communs avec sa propre relation à la danse. Des bribes d’interview de sa mère, portant sur sa foi, sa relation avec son mari, sa conception de la vie, alternent avec un montage de musiques éclectiques, dont un tube pop de Rihanna. Ainsi s’invente une drôle de partition à la fois dansée et documentaire qui témoigne de l’intérêt de la chorégraphe pour le mixage des registres. Un portrait dansé aux accents poétiques, drôles et touchants.



LE CARGO - FAUSTIN LINYEKULA

Pour Faustin Linyekula, faire des spectacles, c’est prendre la parole sur la place publique dans un pays durement marqué par la guerre – la République démocratique du Congo – où cette parole ne circule pas. Après plusieurs pièces de groupe, le chorégraphe se frotte pour la première fois à l’écriture du solo. Encerclé par des projecteurs, il danse sur ses propres mots, ancrés, légers et s’interroge : « Que reste-t-il de la maison de mon père ? Après toutes ces années de guerre, les gens dansent-ils toujours à la nuit tombée, des danses qui, alors enfant, m’étaient interdites ? » Et son corps de traverser le souvenir, d’inventer les gestes du passé, avant de reprendre le cours d’un mouvement fleuve, ravivé par les traces de la mémoire.
 

 

  • arrow

    Biographie

    Après la fraîcheur et la rigueur de Sa prière, une pièce documentaire traitant de sa mère et de la foi ainsi que de son propre rapport à la danse, Malika Djardi a été interprète, notamment pour Alexandre Roccoli avec le solo Longing, pour Ola Maciewska dans Bombyx Mori ou encore Clyde Chabot sur son projet Des aveugles.

    Simultanément à ce parcours d’interprète, elle poursuivait la préparation de sa propre création Horion, un duo avec le danseur Nestor Garcia. De ces différentes pièces qui semblent se réfléchir entre elles comme un jeu de miroir, se distinguent des motifs communs. Les questions du corps, du langage et de l’identité, tout comme le rapport au rituel, l’oscillation entre le concret et l’abstraction ou encore le visible et l’invisible traversent sa démarche. On y trouve aussi un certain goût pour la transformation comme en témoigne Horion, avec son jeu de rythme et de corps sonores.

    Formée aux arts plastiques et à la danse contemporaine entre le Canada et la France, la jeune artiste formule son rapport au mouvement en ces termes : « Rien n’a de sens que ce qui nous bouge ». Pourtant sans rien y paraître, la chorégraphe déploie dans ses pièces une distance ménagée au plus juste entre la danse et son propos. C’est avec une forme de modestie, sans aucun effet spectaculaire que l’artiste défait les clichés ou les subvertit. Ce faisant, elle redonne au geste artistique sa vitalité et son engagement, ouvrant ainsi dans chaque pièce un espace où le spectateur peut circuler.


Vous aimerez aussi...

DANSE

MALIKA DJARDI

Horion

15 arrow 16.11

SOIRÉE DE LANCEMENT

Reims Scènes d'Europe

23.01

Exposition

OLIVIER JOBARD

Kingsley, itinéraire d'un immigrant clandestin

02 arrow 12.02

CIRQUE

Opéra

FERIA MUSICA

Daral Shaga

02.02

CINÉMA

DE LA SCÈNE À L'ÉCRAN

Adama

08.02

DANSE

FAUSTIN LINYEKULA

More more more... future

09.02

MUSIQUE

JESPER NORDIN / QUATUOR DIOTIMA

Visual Exformation

11.02

DJ BARBARA BUTCH

Soirée de clôture Reims Scènes d'Europe

11 arrow 12.02